Menu
RSS
La billetterie pour TFC-Bastia est ouverte !

La billetterie pour TFC-Bastia est …

Les places pour le matc...

La billetterie pour TFC-Monaco est ouverte !

La billetterie pour TFC-Monaco est …

Les places pour le dern...

La seconde mi-temps de Nantes-TFC en intégralité

La seconde mi-temps de Nantes-TFC e…

La première période de ...

La première mi-temps de Nantes-TFC en intégralité

La première mi-temps de Nantes-TFC …

La première période de ...

La seconde mi-temps de TFC-Lorient en intégralité

La seconde mi-temps de TFC-Lorient …

La seconde période de l...

La première mi-temps de TFC-Lorient en intégralité

La première mi-temps de TFC-Lorient…

La première période de ...

La seconde mi-temps de Montpellier-TFC en intégralité

La seconde mi-temps de Montpellier-…

La première période de ...

La première mi-temps de Montpellier-TFC en intégralité

La première mi-temps de Montpellier…

La première période de ...

La seconde mi-temps de TFC-Metz en intégralité

La seconde mi-temps de TFC-Metz en …

La seconde période de l...

La première mi-temps de TFC-Metz en intégralité

La première mi-temps de TFC-Metz en…

La première période de ...

Prev Next
ban tfc accueil

FIFA 15 - La simulation toujours incontournable !


Incontournable, le millésime automnale de la franchise FIFA demeure l'un des évènements digitaux les plus attendus de l'année. Avec pour récurrents et principaux défis de conserver l'avance obtenue sur son concurrent nippon, en continuant de séduire une clientèle d’amateurs toujours plus avertis et exigeants.

Pour premier point particulièrement scruté et examiné à la loupe, le graphisme aura fait lieu d’une particulière attention, ainsi quelques notables améliorations des textures des maillots et shorts, de la modélisation des visages, ou du maquettage des stades, permettant au jeu dans son ensemble de gagner en finesse. Evolutions encore remarquablement visibles jusqu’à la représentation d’une pelouse sur laquelle s’affichent désormais marques de tacles ou de crampons en fonction des conditions climatiques.

Côté simulation proprement dite, c’est avant tout le comportement des gardiens qui pourra surprendre les afficionados du jeu. Parfois même, à contre-emploi de ballons difficiles improbablement déviés de la lucarne, lorsque d’autres frappes plus anodines s’en iront vaincre le portier. Impeccable par contre, l’attention portée à la modélisation des « grands » joueurs, l’avatar de Messi restant gauché, et chaque star conservant son style propre particulièrement reconnaissable.

Si les grandes fonctionnalités de gestion tactiques demeurent, avec la notable volonté d’en améliorer l’ergonomie, les plus pointus apprécieront désormais la possibilité de donner consigne individuel à chaque joueur. Imaginez donc demander à tel joueur de rester dans telle zone selon précises circonstances de match : voilà le must proposé dans les options de consigne. Avec tout le plaisir associé.

Questions mode de jeu, les modes "compétitions", fugacement ébouté de FIFA 14, signe retour pour FIFA 15. Le mode "carrière" subi pour sa part de plaisantes améliorations relatives au recrutement et au suivi des joueurs, les recruteurs ayant capacité à proposer des joueurs selon leur adéquation à intégrer un collectif. Enfin, le mode Ultimate Team permet maintenant la gestion d’équipe concept, à savoir un outil de planification d’équipe autorisant l’utilisation de l’intégralité du catalogue des joueurs de FUT.

En conclusion, nonobstant la présence de quelques maladresses inhérentes à toute simulation digitale, FIFA 15 confirme rester la référence en terme de football digital, et pourra encore délivrer de centaines d’heures de plaisir numérique à tous les fans de jeu vidéo.