Menu
RSS
La billetterie pour TFC-Bastia est ouverte !

La billetterie pour TFC-Bastia est …

Les places pour le matc...

La billetterie pour TFC-Monaco est ouverte !

La billetterie pour TFC-Monaco est …

Les places pour le dern...

La seconde mi-temps de Nantes-TFC en intégralité

La seconde mi-temps de Nantes-TFC e…

La première période de ...

La première mi-temps de Nantes-TFC en intégralité

La première mi-temps de Nantes-TFC …

La première période de ...

La seconde mi-temps de TFC-Lorient en intégralité

La seconde mi-temps de TFC-Lorient …

La seconde période de l...

La première mi-temps de TFC-Lorient en intégralité

La première mi-temps de TFC-Lorient…

La première période de ...

La seconde mi-temps de Montpellier-TFC en intégralité

La seconde mi-temps de Montpellier-…

La première période de ...

La première mi-temps de Montpellier-TFC en intégralité

La première mi-temps de Montpellier…

La première période de ...

La seconde mi-temps de TFC-Metz en intégralité

La seconde mi-temps de TFC-Metz en …

La seconde période de l...

La première mi-temps de TFC-Metz en intégralité

La première mi-temps de TFC-Metz en…

La première période de ...

Prev Next
ban tfc accueil

D1 Féminines - Rodez n'aura pas droit à l'erreur

Tags: D1 , Féminine , Rodez , Yzeure

Dimanche, sur la pelouse de Paul Lignon, la formation féminine ruthénoise jouera « gros » par la réception d’Yzeure, un concurrent direct au maintient ne pointant qu’à une petite longueur au classement des nos régionales. Une confrontation pour laquelle le coach Nicolas Bach ne veut pas mettre de charge émotionnelle excessive, déclarant à la presse « L’enjeu est important, il y a le risque que les filles soient un peu sous pression. Mais il faudra aussi soigner le contenu, et pour cela, il faut qu’on réfléchisse à comment on peu gagner ce match, à y mettre les bons ingrédients ». Pour le technicien aveyronnais, ceux-là sont clairs, et ainsi faudra-t-il « bien jouer, bien défendre, pour faire une performance ».

Certes, les Ruthénoises ne se seront pas forcément rassurées sur leur déplacement parisien, mais la lourde défaite concédée face au PSG (0-7) ne devrait pourtant peser outre-mesure sur le moral des troupes. Ce qui n’empêchait cependant le technicien de regretter « le manque de régularité de l’effectif. Le groupe est jeune, certaines ont une expérience de plusieurs années en D1, mais c’est vrai que l’on a du mal à enchaîner les bonnes performance ».

Un profil d’équipe qui ressemblerait un peu à celui des prochains hôtes auvergnates, lesquelles selon le coach aveyronnais « ont fait une très belle saison l’an passé, mais la moitié des cadres sont parties. L’équipe est assez jeune. Certaines ont de l’expérience et sont des bonnes joueuses. Les autres arrivent cette saison, souvent de D2. ». Une formation à prendre très au sérieux, au vu de leur victoire face à Saint-Etienne, ainsi que de leur très courte défaite face à Lyon (0-1).